Indices de protection IP et NEMA : Comment les interpréter pour choisir le bon capteur

P4ORS_water-6crop

Résumé : Les capteurs doivent souvent être installés dans des environnements difficiles, susceptibles d'écourter considérablement la durée de vie de n'importe quel composant électronique. Banner construit des capteurs capables de résister à un large éventail d'environnements industriels et nos ingénieurs testent et évaluent tous nos capteurs à l'aide des deux systèmes de notation majeurs pour boîtiers : IP et NEMA. Utilisez ces indices pour déterminer quel capteur fonctionnera le mieux dans votre environnement industriel.  Cet article répond à des questions courantes sur les indices IP et NEMA et explique quand les utiliser et comment les interpréter de façon générale. Cet article aborde également les indices de protection washdown, surtout ceux destinés aux jets haute pression. 

Q : Pourquoi les capteurs Banner ont-ils à la fois les indices IP et NEMA ?

Ces deux indices déterminent la résistance des boîtiers de composants électroniques à l'infiltration de poussière et d'humidité.  Les indices IP (Ingress Protection) pour les environnements qualifiés de non dangereux ont été développés par la Commission électrotechnique internationale (CEI), (en anglais IEC) et sont principalement utilisés en Europe et en Asie. Les indices NEMA ont été développés par la National Electrical Manufacturers Association et sont principalement utilisés aux États-Unis. Nous testons nos capteurs conformément aux deux systèmes de notation pour satisfaire les réglementations des pays où opèrent nos clients. 

Q : Pourquoi tous les capteurs de Banner ne sont-ils pas étanches à l'eau et à la poussière ?

Tous les capteurs ne doivent pas résister à des conditions extrêmes. Si, par exemple, tous nos capteurs étaient conçus avec un indice de protection IP67, ce ne serait pas rentable pour le client qui n'a pas besoin d'un capteur étanche. Nous offrons à nos clients le choix le plus vaste possible afin qu'ils puissent choisir la solution la mieux adaptée à leur application. 

Q : Que représentent les chiffres suivant le sigle IP ?

Le système de notation est identifié par les lettres IP suivies de deux chiffres, par exemple IP67. Le premier chiffre représente le degré de protection contre l'infiltration de poussières et d'autres objets solides. Le second représente le degré de protection contre l'infiltration d'eau. En général, plus l'environnement est difficile, plus les deux chiffres doivent être élevés. Référez-vous au tableau ci-après pour connaître la signification de ces chiffres.

IP (Indice d'étanchéité des boîtiers)

Niveau

1er chiffre
Protection contre les solides

2e chiffre
Protection contre les liquides

 

0

Aucune protection

Aucune protection

1

Objets d'une taille supérieure à 50 mm

Gouttes d'eau

2

Objets d'une taille supérieure à 12 mm

Gouttes d'eau sur un boîtier avec une inclinaison maximale de 15 degrés

3

Objets d'une taille supérieure à 2,5 mm

Eau en pluie avec une inclinaison max. de 60 degrés des deux côtés

4

Objets d'une taille supérieure à 1 mm

Projections d'eau de tous les côtés

5

Protection contre la poussière

Jets d'eau

6

Étanchéité à la poussière

Jets d'eau puissants

7

 

Immersion temporaire

8

 

Immersion prolongée

9K

 

Jets haute température et haute pression

Q : Les boîtiers sont-ils les seuls à recevoir un indice de protection IP et NEMA ?

Oui, seul le boîtier (du capteur) est testé pour évaluer son niveau de protection contre l'infiltration de solides ou de liquides. Les capteurs IP69K de Banner possèdent des câbles à raccord rapide (QD) dans la mesure où certains câbles intégrés normaux pourraient être endommagés par des jets haute pression.

Q : Combien de temps mon capteur IP68 fonctionnera-t-il sous l'eau ?

Souvenez-vous que les indices IP signifient que le boîtier d'un capteur satisfait les exigences d'étanchéité de l'indice en question. Les indices IP et NEMA ne décrivent pas la capacité du capteur à fonctionner.

Cela étant, IP68 est un test spécifié par le fabricant, censé être plus strict qu'IP67. L'indice IP68 défini par Banner signifie qu'un capteur doit résister à toute infiltration pendant un minimum de 24 heures d'immersion continue dans l'eau à une profondeur de 2 mètres. Toutefois, la présence d'humidité ne signifie pas en soi que le capteur ne fonctionnera plus correctement. 

Contactez directement Banner pour connaître les spécifications de produits IP68 donnés. 

Q : Mon capteur IP68 est-il protégé contre la corrosion ?

L'indice IP détermine uniquement le degré d'étanchéité du boîtier du capteur aux particules solides et liquides. Il n'indique pas la résistance du boîtier dans un environnement corrosif. 

Q : Pourquoi les produits IP68 diffèrent-ils tellement d'un fabricant à l'autre ?

Il s'agit d'un indice de protection spécifié par le fabricant et résulte généralement d'une demande d'un client. S'il est vrai que les produits IP68 doivent respecter les exigences de l'indice de protection IP67, c'est le fabricant qui décide si un degré d'étanchéité supérieur est nécessaire. Le fabricant détermine également si le boîtier doit subir des tests de résistance à la température. Renseignez-vous auprès de chaque fabricant de produits IP68 pour connaître sa procédure de test pour cet indice de protection. 

Q : Quelle est la procédure de test de Banner concernant l'indice IP68 ?

Le test de Banner d'une protection IP68 consiste d'abord à tester le boîtier pour s'assurer qu'il satisfait les exigences de la norme IP67. Il procède également à des tests d'immersion et de température très stricts à la suite desquels le capteur doit toujours fonctionner. L'indice IP68 défini par Banner signifie qu'un capteur doit résister à toute infiltration pendant un minimum de 24 heures d'immersion continue dans l'eau à une profondeur de 2 mètres.  

Q : Que représente la lettre K dans IP69K ?

IP69K est un indice de protection non repris dans la norme CEI 60529. À l'heure actuelle, il figure uniquement dans la norme DIN 40050-9 et signifie « haute pression ». En d'autres termes, les capteurs avec un indice de protection IP69K sont protégés contre les effets des jets d'eau haute pression. 

Les produits de Banner soumis au test IP
1 min  11 secs  1 min  11 secs 

Q : Un capteur IP69K fonctionnera-t-il même lorsqu'il est soumis à des jets d'eau haute pression ?

Pour un indice de protection IP69K, nous soumettons le capteur à des jets d'eau à 1500 psi à une distance comprise entre 10 et 15 cm. L'eau a une température de 80° C et est pulvérisée sur le capteur qui pivote de 90° toutes les 30 secondes pour couvrir les 4 angles (120 secondes au total). L'eau a un débit d'un peu plus de 15 litres par minute. Après le test, le capteur est contrôlé pour déterminer l'éventuelle présence d'eau à l'intérieur du boîtier.

Q : L'indice de protection IP69K signifie-t-il que le capteur est conforme aux exigences IP67 et IP68 ?

Pas nécessairement. Les capteurs IP69K sont en mesure de résister à des jets d'eau haute pression mais peut-être pas à l'immersion. Les capteurs IP69K ne doivent pas nécessairement satisfaire aux exigences des normes IP67 et IP68 mais tous les produits Banner certifiés IP69K sont testés pour résister à une immersion dans l'eau à une profondeur d'au moins 1 mètre.

Q : IP69K est-il le seul indice de protection contre les jets haute pression ?

Non, il existe un indice NEMA pour les conditions washdown haute pression. L'indice NEMA ICS 5, également appelé PW 12, spécifie qu'un capteur doit résister à un jet d'eau à 1200 psi et 60° C, avec un débit de 3,8 litres par minute. Un capteur avec un tel indice convient généralement aux environnements industriels utilisant un lavage (washdown) haute pression. La dénomination PW 12 est généralement ajoutée à un autre indice NEMA, par exemple NEMA 6 PW 12. 

Q : Les indices de protection NEMA correspondent aux indices IP ?

Il existe une certaine équivalence entre les indices IP et NEMA, même si chaque système utilise un schéma de numérotation très différent.

Q : Quel système dois-je utiliser, NEMA ou IP ?

Tout dépend du pays où vous êtes installé. En Europe et en Asie, ce sont les indices IP qui sont utilisés pour déterminer l'étanchéité des boîtiers. En Amérique du Nord, la norme NEMA est plus répandue. Toutefois, un nombre croissant d'entreprises adoptent l'indice de protection IP.

Banner teste simultanément la conformité de ses boîtiers aux deux normes. Par exemple, lorsque nous testons la conformité d'un boîtier à IP67, nous testons également sa conformité à NEMA 6. Le test IP67 exige une immersion dans l'eau à une profondeur de 1 mètre pendant 30 minutes. Le test NEMA 6 exige une immersion à une profondeur de 1,8 mètre. Chez Banner, nous testons les boîtiers à une profondeur de 2 mètres pendant 30 minutes pour satisfaire les exigences des deux normes.

Q : Les indices IP prennent-ils en compte la température ?

La plupart des tests IP et NEMA sont réalisés à une température de 23 °C (température ambiante). IP68 et IP69K possèdent des exigences de température spécifiques. IP68 est spécifié par le fabricant ou le client. Dès lors, c'est Banner qui détermine comment tester un capteur pour vérifier sa conformité à cet indice de protection. Banner utilise un test IP68 qui prévoit de soumettre le capteur à des températures de 70 °C et –25 °C pendant 24 heures, avec un minimum de 1 heure à chaque température. L'indice IP69K exige que le capteur résiste à un washdown haute pression avec de l'eau à 80°C. 

Q : Existe-t-il des indices de protection pour les environnements dangereux ?

Les indices IP concernent tous les emplacements. Pour être protégé contre des conditions dangereuses, il faut un indice IP supérieur dans la mesure où le boîtier doit être protégé contre tout type d’infiltration, surtout celle susceptible de provoquer une étincelle. 

Q : Les capteurs de vision possèdent-ils un indice IP ?

Oui, les capteurs de vision de Banner sont conformes à IP68 pour les contrôles des systèmes de vision pour machines dans des environnements sales ou washdown.  


Pour plus d’informations

Pour en savoir plus sur les indices de protection IP et NEMA, contactez l'un de nos experts ou inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir les futures mises à jour.

Abonnez-vous pour recevoir la newsletter Banner Insider 1 à 2 fois par mois.

Avez-vous trouvé cet article utile ?


Articles connexes

Registration Mark Detection: Why Use RGB Color Mark Sensors
Registration Mark Detection: Using a Color Mark Sensor with RGB Technology

12 Mai 2017

Learn how color mark sensors with RGB technology detect registration marks, when to use a color mark sensor versus true color sensor, and more.

Capteurs de luminescence : Questions fréquentes (FAQ)
Capteurs de luminescence : Questions fréquentes (FAQ)

10 Avril 2017

Les capteurs de luminescence utilisent la lumière ultraviolette, invisible à l’œil humain, pour que le matériau cible brille dans le spectre visible. Cet article propose des réponses aux questions fréquemment posées sur les capteurs de luminescence.

Comment utiliser les capteurs photoélectriques pour le comptage de comprimés
Comment utiliser les capteurs photoélectriques pour le comptage de comprimés

27 Mars 2017

Les capteurs photoélectriques offrent de nombreux avantages pour les applications de comptage de comprimés : une précision élevée, un temps de réponse rapide et une détection sans contact, idéale pour les environnements aseptiques.

Qu'est-ce qu'une étude de risques et pourquoi est-elle importante ?
Qu'est-ce qu'une étude de risques et pourquoi est-elle importante ?

13 Mars 2017

Bien qu'il soit toujours préférable de s'en référer aux normes lorsque vous planifiez une étude de risques, voici quelques réponses à des questions régulièrement posées.